Débiefing Opus 06/2017

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Débiefing Opus 06/2017

Message par Alexei le Ven 30 Juin - 10:16

Bon alors comme je n'ai pas reçut la fiche de débriefing, je vais y aller ici :

Alors on va commencer par purger la partie désagréable comme ça se sera fait, les mauvais points :

- Alors l'organisation des orgas, j'ai trouvé que globalement c'était le bazar ça manque cruellement de structuration, on ne sait pas qui fait quoi, ni à qui s'adresser et le pire c'est que les orgas non plus n'ont pas l'air de savoir, l'exemple le plus frappant était la gestion des personnages personnellement j'ai ma place depuis environs 6 mois, et j'ai eu mon perso le samedi midi et encore juste les compétences le background c'était perdu sur le moment il est revenu plus de 2h après, et avec tout cela je ne sait toujours pas si il y avait un orga référent pour le peuple Grue.

- Ensuite nous avons appris de sources que je qualifierai de sûre, que le général du Nord du peuple du cheval, qui s'est amusé malgré sa position à insulter notre peuple, ayant pour celà été défié et tué (d'une magnifique décapitation devant beaucoup de témoins) dans un duel clairement établi et accepté par les deux parties comme étant à mort , serait miraculeusement revenu à la vie grace à une demande auprès des orgas parce que "la formule n'avait pas été prononcé 5fois", alors justifier par le métagame quelque chose qui en RP aurait donner d'un coup une scène très moche alors que ce roleplay ne laissait pas de doute sur ce qui se passait et que préalablement au duel les termes avait été acceptés je trouve ça honteux (et je ne suis pas le seul...).


Bon quand même maintenant les bons points :

- Tout d'abord un univers génial et des costumes présentées par l'équipe d'organisation et les pnjs très immersifs, cela tranchait avec les medfan que j'ai pu voir jusque là et c'était très rafraichissant. Ensuite les découverte et l'exploration qu'il y a a faire des secret du background est vraiment très prenante et intéressante sa donne envie de s'investir. On sent que derrière celà il y a un gros travail et il y a un rendu très appréciable !

- Concernant la très grande majorité des joueurs que ce soit le roleplay, l’investissement dans les costumes ou dans le jeu j'ai trouvé qu'il y avait une excellente dynamique de jeu de ce côté là et ça fait très plaisir à voir ! (Et merci à tout les membres du peuple Grue pour cet cohésion de groupe qui a été offerte c'était super !)

- La diversité et la liberté du jeu, il y avait certes un axe très spirituel mais globalement quand l'on cherchait du jeu on en trouvait il y avait du répondant l'on pouvait développer beaucoup de chose (l'un des membre des Meiko à pu ouvrir un Dojo par exemple, ou le fait que l'on pouvait tout de même choisir d'orienter notre jeu en réponses aux éventements de l'univers de façon hostile ou non avec tout les degrés et variantes que celà comprend). Donc cet aspect un peu bac à sable du GN était très sympathique et intéressante à explorer, je n'ai pu que commencer à gratter la surface des possibilité mais j'ai hâte d'en voir plus !

Les points qui pourrait ce développer  :

- Pour en avoir discuter après le GN globalement dans le peuple l'on a trouver qu'il était dommage que les background individuels servent globalement très peu dans le jeu (exemple type, mon personnage est de la police Meiko, bon concrètement on ne sait pas comment ça s'articule ni et encore moins les prérogatives vu qu'il n'y a pas de juridiction dans l'enclave, et que son organisation jusqu'au sein du peuple est laissée à la discrétion des joueurs, mis à part la personnalité de mon personnage et son rang social rien ne m'a servi) ; cela va rejoindre le deuxième point qui est que l'on aurait aimer voir plus de jeu de peuple avec des objectifs internes de chose à faire plutôt que des actions qui ont une portée uniquement globale et affectent l’ensemble des peuples.

Donc en conclusion j'ai passé la première moitié de mon GN à me faire ch*** et après ça s'est très bien passé, donc bon GN dans l’ensemble je reviendrais pour lui donner encore en chance et voir si pour les prochains opus il sera possible de partir au moins sans cafouillage orgas. Heureusement il y avait une ambiance générale géniale et beaucoup de bonne humeur malgré les difficultés !

Julien (Kazen Kazuo)
avatar
Alexei


Messages : 2
Date d'inscription : 12/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Téross le Ven 30 Juin - 10:32

Alexei a écrit:

- Ensuite nous avons appris de sources que je qualifierai de sûre, que le général du Nord du peuple du cheval, qui s'est amusé malgré sa position à insulter notre peuple, ayant pour celà été défié et tué (d'une magnifique décapitation devant beaucoup de témoins) dans un duel clairement établi et accepté par les deux parties comme étant à mort , serait miraculeusement revenu à la vie grace à une demande auprès des orgas parce que "la formule n'avait pas été prononcé 5fois", alors justifier par le métagame quelque chose qui en RP aurait donner d'un coup une scène très moche alors que ce roleplay ne laissait pas de doute sur ce qui se passait et que préalablement au duel les termes avait été acceptés je trouve ça honteux (et je ne suis pas le seul...).

C'est pas grave Alexeï, la prochaine fois plutôt que simuler une décapitation je répéterai 5 fois une formule à la con. Je peux comprendre que les règles soient plus importantes que l'échange suivant : "On est d'accord que tu l'as tué, parce que t'as pas prononcé la formule adéquate". "Oui, j'ai jugé que simuler la mort du joueur était plus beau que de répéter 5 fois la phrase".

Du coup j'attendais le formulaire pour débriefer, mais mon débriefing s'arrêtera à ça : Une jolie scène forte, pouvant apporter de grande répercutions (vengeances, assassinas, défis en duel dans l'autre sens etc.) sur plusieurs opus, gâchée par une application extrémiste des règles.

Dommage que le peuple du cheval ce soit vu retirer cette possibilité de comploter par vengeance... Au lieu de chier dans mes bottes au prochain GN je marcherai en sifflotant

EDIT : Précision importante, le duel fut imposé par la compétence duel, le PJ ayant refusé la tentative amiable du duel, insultant encore notre groupe au passage.

EDIT 2 : Fait pour correspondre aux dernières infos.


Dernière édition par Téross le Ven 30 Juin - 13:07, édité 1 fois
avatar
Téross


Messages : 57
Date d'inscription : 18/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Khadamon le Ven 30 Juin - 11:37

Wow.

J'espère que c'est un malentendu.
avatar
Khadamon


Messages : 18
Date d'inscription : 28/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par SHINPO Kinji le Ven 30 Juin - 11:40

Pas le temps d'en parler en détail pour l'instant, mais la scène était sans aucune équivoque.
avatar
SHINPO Kinji


Messages : 18
Date d'inscription : 02/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Admin le Ven 30 Juin - 13:00

Histoire de couper court au débat : le système de règles n'est pas là pour s'en arranger comme on le souhaite. Le joueur n'est pas venu se plaindre, c'est une décision spontanée de l'équipe organisatrice qui aimerait que les règles soient respectées, et ce n'est pas le seul cas qui a été traité de cette façon. Maintenant, en RP, le personnage a été laissé pour mort, voir la suite en jeu.
avatar
Admin
Admin

Messages : 485
Date d'inscription : 07/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://contesdelabrume.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Téross le Ven 30 Juin - 13:10

Admin a écrit: c'est une décision spontanée de l'équipe organisatrice qui aimerait que les règles soient respectées.

Je ne pense pas qu'il soit bienvenu de reprendre les PJs sur les règles pour cet opus.
avatar
Téross


Messages : 57
Date d'inscription : 18/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Ligden Khutugt le Ven 30 Juin - 13:35

Téross a écrit:
Alexei a écrit:

- Ensuite nous avons appris de sources que je qualifierai de sûre, que le général du Nord du peuple du cheval, qui s'est amusé malgré sa position à insulter notre peuple, ayant pour celà été défié et tué (d'une magnifique décapitation devant beaucoup de témoins) dans un duel clairement établi et accepté par les deux parties comme étant à mort , serait miraculeusement revenu à la vie grace à une demande auprès des orgas parce que "la formule n'avait pas été prononcé 5fois", alors justifier par le métagame quelque chose qui en RP aurait donner d'un coup une scène très moche alors que ce roleplay ne laissait pas de doute sur ce qui se passait et que préalablement au duel les termes avait été acceptés je trouve ça honteux (et je ne suis pas le seul...).

C'est pas grave Alexeï, la prochaine fois plutôt que simuler une décapitation je répéterai 5 fois une formule à la con. Je peux comprendre que les règles soient plus importantes que l'échange suivant : "On est d'accord que tu l'as tué, parce que t'as pas prononcé la formule adéquate". "Oui, j'ai jugé que simuler la mort du joueur était plus beau que de répéter 5 fois la phrase".

Du coup j'attendais le formulaire pour débriefer, mais mon débriefing s'arrêtera à ça : Une jolie scène forte, pouvant apporter de grande répercutions (vengeances, assassinas, défis en duel dans l'autre sens etc.) sur plusieurs opus, gâchée par une application extrémiste des règles.

Dommage que le peuple du cheval ce soit vu retirer cette possibilité de comploter par vengeance... Au lieu de chier dans mes bottes au prochain GN je marcherai en sifflotant

EDIT : Précision importante, le duel fut imposé par la compétence duel, le PJ ayant refusé la tentative amiable du duel, insultant encore notre groupe au passage.

EDIT 2 : Fait pour correspondre aux dernières infos.


Je reste pantois par vos écrits...

la prochaine fois avant d'écrire, prenez le temps de discuter avec les protagonistes et surtout de réfléchir a deux fois avant d'agir.

Comme vous dites, on félicitera le RP avec la charge qui ma fait perdre des mains ma lance (dans le combat de GN on évite le rapport physique sinon je pense que je roulerai sur presque tout le monde (y a BCB CH sinon)), on félicitera le RP avec les 2 coups a la tête (y a BCB CH aussi pour ça), on félicitera le RP d'honneur avec une tentative de désarme, on félicitera le RP quand vous vous êtes opposé a un Général (plus haut grade durant le GN).

Quant a "l'insulte", il faudrait essayer de la relativiser vu ce qu'il c'est passé. C'est plutôt soft "paillasson" pour une mise a mort d'un habitant de l'enclave...

De source sur aussi, vous auriez suivi les règles, certaines personnes ce seraient interposé a la mort du perso... ne me pensent pas mort il n'ont pas agit... et cela aurai changé la donne.

C'est très facile de tourner les choses a sont avantages sans les nuancer...

Bref j'étais mal a l'aise avec cette situation par rapport a mon perso ne souhaitant pas le faire revenir, je ne le suis finalement plus du tout.



Dans l'espoir que vous préfériez en discuter en MP plutôt que d'agir comme vous venez de le faire et de garder un rancœur.

Edit le 03/07/17 :

- Le duel a été imposé par une compétence (puisque refusé par le personnage cheval plusieurs fois)
- En aucun cas un duel "a mort" n'a était accepté par mon perso, puisque "c'est aider chat dans sa conquête". De plus, aucune entente de fin n'a été valider par mon perso.
- Le rapport de force après la perte de la lance (expliqué plus précédemment) était de 2 épées cotés grue VS 1 épée et targe d'archer coté cheval, aucune armure ou casque de part et d'autre (plutôt équilibré je pense)
- La dite insulte est "si être un paillasson est de l'honneur pour vous, alors ce n'en est pas" essayer de justifier ses actions derrières ces mots en les qualifiants continuellement d'insultes n'est pas honnête.
- La scène de "décapitation a était permise car j'ai était fair-play jusqu'aux bout... ne pas oublier le fair-play (relire le récit du combat)
-J'ai demandé a une de mes amis d'expliquer la situation a mon adversaire en HRP le mardi après le GN (puisque ils ce connaissent...) pour être le plus transparent possible et non en douce comme dit sur un autre post...
-Bien après le duel des personnes proches de la scène sont venu me voir m'expliquant que je ne pouvais pas être mort puisque non achevé et qu'il ce serait interposés si la scène avait été faite selon les règles.

-Pour info l'année dernière mon précédent personnage est mort alors que le jeu était fini depuis 15 minutes... si ça c'est pas encore du fair-play ^^


Cette édit pour mettre en avant que la doute a subsisté pour certains "spectateurs" a partir de la, il y a les règles innées de tolérance et de FAIR-PLAY (et puis les règles du jeu accessoirement)

Bref, attention a ne pas tout mélangé.

Bonne continuation








Dernière édition par Ligden Khutugt le Lun 3 Juil - 21:43, édité 1 fois
avatar
Ligden Khutugt


Messages : 82
Date d'inscription : 01/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Yamadachi No Higuma le Ven 30 Juin - 13:37

Téross a écrit:
Admin a écrit: c'est une décision spontanée de l'équipe organisatrice qui aimerait que les règles soient respectées.

Je ne pense pas qu'il soit bienvenu de reprendre les PJs sur les règles pour cet opus.

Je suis d'accord sur le fait que l'équipe organisatrice ait eu quelques couacs organisationnels, mais je n'en ai pas entendu parler qui aient un lien avec les règles. Tu peux me dire à quoi tu penses Téross ?
avatar
Yamadachi No Higuma


Messages : 16
Date d'inscription : 12/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Téross le Ven 30 Juin - 13:37

Je passe en MP pour Yamadachi et Ligden.
avatar
Téross


Messages : 57
Date d'inscription : 18/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par SHINPO Kinji le Ven 30 Juin - 15:04

Pour le coup, on a entendu parler de la décision d'invalider le duel et ses conséquences en dehors des canaux officiels. Aucun orga n'est venu s'adresser à nous. Vu comment le truc avait l'air de se préparer en douce, on n'était pas très jouasse et on a préféré balancer le truc sur le forum. On peut débattre sans fin de la pertinence de la démarche, mais je pense que le problème est plus profond que ça.

Un grand homme m'a un jour dit : "Il vaut mieux être heureux qu'avoir raison." Je vais donc dire ce que j'ai à dire et ne plus y revenir. Clairement, je n'ai pas envie de m'épuiser sur ce sujet, mais il faut quand même que ça sorte.

Le duel :

La scène s'est déroulée de la façon suivante de mon point de vue : Nous avons fait notre cordon de défense Grue, et nous avons été insultés à de nombreuses reprises par celui que j'ai identifié comme étant le Général du peuple du Cheval. J'ai donc envoyé mon duelliste obtenir réparation, en sachant qu'il s'agirait probablement d'un duel à mort.

La discussion qui s'en est suivie, je ne l'ai pas entendue. J'ai juste vu les deux combattants se faire face, s'affronter et l'un d'eux perdre. Il s'est donc agenouillé et mon duelliste a joué sa décapitation. Toutes les personnes présentes aux alentours ont pu voir cette scène, et je suis prêt à parier qu'elles l'ont toutes comprise. Je suis allé présenter mes condoléances à la protectrice Mori. Un peu plus tard, un Nokhoi m'a indiqué qu'il trouvait exagéré le fait qu'on ait tué le Général du Nord. Preuve que des joueurs qui n'ont pas assisté à la scène en ont entendu parler, et ont compris ses conséquences.

Je reconnais que de mon point de vue, le duel n'a pas été très proprement exécuté. En RP, l'armement était clairement à l'avantage du Cheval, hors RP, les attaques du grue ont parfois manqué de précision. On ne sera jamais assez prudent lors des combats, et chaque mauvais coup est regrettable. Il faut rappeler encore et encore les règles de sécurité. Sauf que ce n'est pas de cela dont il s'agit ici.

Pour la partie RP : Les orgas ont créé un univers d'inspiration asiatique. Nous jouons des Grues, un peuple d'inspiration japonaise, avec des duellistes et un fort sens de l'honneur. A quel moment un personnage peut-il décemment nous insulter et ne pas attendre de conséquences en retour ? Tout général qu'il soit ? A quel jeu voulez-vous jouer concrètement ? Un jeu de bisounours où toutes les insultes sont tolérées et où aucune action n'a d'importance ? Ou vous voulez un jeu émotionnellement fort qui sublime les prises de décisions des joueurs et leurs conséquences ? Notre décision n'est pas exagérée d'un point de vue RP. Il y a eu une offense publique, à laquelle nous avons répondu par un duel public. Vous avez entaché notre honneur, et nous avons décidé de le laver dans le sang, à défaut de pouvoir le laver par les mots. Le but étant que chaque peuple et chaque joueur ait bien conscience des conséquences que peuvent avoir ses mots et ses actions, même face à des grues. (Pour le Désarmement, les Chats ne s'en privent pas, et le Général Cheval était suffisamment bardé d'armes pour continuer à se battre sans sa lance.) On peut débattre à l'envie des conditions dans lesquelles ce duel s'est déroulé, mais l'important est qu'il se soit déroulé. La scène a eu lieu.

Ligden a parlé de malaise vis-à-vis du fait de faire revenir son perso, et les orgas ont parlé de décision spontanée de leur part d'annuler la mort du Général. Je vais partir du principe que ce sont effectivement les orgas qui ont pris une décision unilatérale sans intervention de Ligden en ce sens, car je ne conçois pas qu'un joueur puisse faire preuve de mauvaise foi et manquer de fairplay face aux événements qui arrivent à son personnage. (Nous savons tous que ce n'est pas le cas dans un GN, et que le comportement de certains joueurs reste à revoir, sans nécessairement accuser Ligden pour le coup.) La frustration de perdre un personnage (important, et probablement très skillé qui plus est) est compréhensible, mais pour le jeu de tous, c'est une situation que nous devons accepter. Sans cela, notre jeu aurait moins de conséquences, et donc, moins d'importance.

Du coup, que devons-nous comprendre de cette situation ? Que nous avons joué une scène, dont les enjeux étaient clairs, mais dont les conséquences ont été invalidées d'un revers de la main par les orgas à cause d'un vice de forme émanant du choix d'un joueur de privilégier l'ambiance de la scène aux règles, tout en sachant que la scène elle-même laissait peu de place à l'interprétation. (Entre parenthèse, j'ai vu un joueur crever sans Hiki wo Hikitore lors de ce week-end, car la scène était logiquement mortelle.) Cette décision des orgas est largement dispensable s'il est clair que les deux joueurs savaient dans quoi ils s'engageaient avec ce duel. Par ailleurs, si le grue avait perdu, il serait mort, et il n'y aurait pas eu de drama.

En conclusion, les deux protagonistes se sont engagés dans un duel d'honneur, dont l'issue a été précisée verbalement et clairement jouée visuellement. Si un doute subsiste à cause d'une mauvaise interprétation de la chose, voici une nouvelle clarification : le Général Cheval s'est agenouillé après avoir été mis en agonie et a été décapité en jeu.

Je comprends la volonté des orgas de vouloir faire respecter les règles, mais cette volonté gagnerait à passer par un message de rappel pour éviter tout malentendu ultérieur, plutôt que par l'invalidation du jeu des joueurs en douce, et donc une frustration globale. Nous aimons ce jeu, son univers et sa cohérence. Par pitié, ne les sacrifiez pas pour des questions de pure forme, et laissez les joueurs vivre leurs scènes. L'ingérence des orgas est parfois nécessaire, mais sur ce coup, je la trouve, -pardonnez moi l'expression- très infantilisante.

Désolé pour le pavé. Je lirai vos réponses, mais je n'y donnerai très probablement pas de suite, car je n'ai plus rien à dire à ce sujet. Les orgas décident.
avatar
SHINPO Kinji


Messages : 18
Date d'inscription : 02/03/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Admin le Ven 30 Juin - 15:34

Il a été communiqué plusieurs fois très clairement sur les différents supports qu'au sujet de la mort, pour éviter justement ce genre de situation, la formulation était obligatoire. Si cette partie des règles, basique, est remise en question, tout le reste peut l'être également.

La scène nous a déjà été rapportée de nombreux points de vue, dont des extérieurs, et c'est pour cette raison que nous avons tranché ainsi. Il est possible que d'autres cas similaires ne nous aient pas été rapportés et du coup, nous n'avons pas pu intervenir dessus. Mais nous maintenons cette décision : les règles ne sont pas là pour être interprétées, elles sont là pour cadrer les différentes actions et justement éviter les litiges. En ce sens, clairement, ça ne changera pas : la formule est dite, il y a mort (et rien n'empêche de la dire en mimant la scène de décapitation), elle n'est pas dite, il n'y a pas mort. C'est en suivant les règles à la lettre que les litiges seront tranchés en ce qui concerne ce point.

Notez bien que nous avons juste annoncé avoir donné notre décision aux joueurs concernés par ces cas de figure, nous n'avons pas dit ce qu'ils avaient choisi : le reste est à voir en RP en jeu, les scènes en elles-mêmes ne sont aucunement annulées, les personnages ont bien été laissés pour mort dans tous les cas.
avatar
Admin
Admin

Messages : 485
Date d'inscription : 07/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://contesdelabrume.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Khadamon le Ven 30 Juin - 15:42

Je n'aurai qu'une question pour les Admin/Orga :

Comment est donc interpréter la décapitation qui semble avoir été jouer ?

Je veux dire par là : pensez-vous concevable que l'état soit "laissé pour mort" lorsqu'il semble y avoir eu une scène de décapitation ?

Pour le dire encore autrement :
Le duelliste grue a-t-il ou n'a-t-il pas décapité le général Cheval ?

C'est super important pour la suite du coup.
Car dans un cas il s'agit d'un retour sur l'action Grue, lequel aurait décidé de laisser le Général à l'agonie, en piétinant son propre honneur de duelliste mais avec potentiellement une raison du type "tu en vaux même pas que je t'achève".
Et dans l'autre on risque donc de voir revenir un mec qui a été décapité O_O ! Alors pourquoi pas, l'univers est magique, mais faut que ce soit clair pour être jouer correctement.


Merci Smile


N.B : Oh, et mon avis qui n'engage que moi - si les règles cassent la fluidité du jeu, c'est qu'elles ne sont pas bonnes.
J'entends bien que la règle est l pour éviter tout litiges.
Aussi la question est : y avait-il un litige ?
Car j'ai l'impression - mais je n'y étais pas hein - que les deux protagonistes étaient raccords sur la fin du duel pour le coup, non ?
avatar
Khadamon


Messages : 18
Date d'inscription : 28/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Admin le Ven 30 Juin - 15:47

La règle ne casse pas la fluidité puisque rien ne stipule que la formule doit être prononcée sans rien faire. Nous avons déjà assisté à de magnifiques mises à mort au cours desquelles le joueur prenait quand même la peine de prononcer la formule cinq fois. Smile

Du coup, effectivement, la tête n'a pas pu rouler au sol. Les points de vue sur la scène de fin du duel (si tout était clair, effectivement, il n'y aurait pas à trancher dans un sens ou dans l'autre, on est bien d'accord !). Du coup, ce sera vu par email avec le joueur Grue concerné !
avatar
Admin
Admin

Messages : 485
Date d'inscription : 07/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://contesdelabrume.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Khadamon le Ven 30 Juin - 15:52

Merci pour ce retour Smile

Je ne sais pas trop comment se passe la fin d'un Opus, mais je crois que cela devrait typiquement faire partie intégrante du "debrief" de fin, vu qu'il semble y avoir eu beaucoup de spectateur au final.

Se mettre d'accord entre Orga/Grue/Cheval sur la scène et sa finalité pour laisser ensuite jouer les conséquences Smile

Des bisous !
avatar
Khadamon


Messages : 18
Date d'inscription : 28/05/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Lieut le Sam 1 Juil - 18:31

Alors, je me mêle à cette discutions, puisque je suis le Nokhoi dont on fait allusion.

Pour moi y a trois choses à prendre en compte.

Primo, que vous soyez d'accord ou non, la validation ou non des orgas est non négociable.

Secundo, on parle ici de RP comme quoi il est pas respecté, mais si je ne me trompe pas, le général Ligden (Mori) n'est pas qu'un général Cheval mais un des six "Rikugun Taishô", homme ayant autorité sur TOUS les peuples. Donc s'il vous a donné un ordre que vous avez refusé, vous avez porté atteinte à l'honneur de l'Enclave et de ses peuples (dont le vôtre). Je parle même pas de la peine de haute trahison envers l'enclave. C'est un peu comme si un paysan refuse de faire ce que le duc d'à côté lui ordonne en temps de guerre.

Tercio, dès lors que l'annonce "désarme" a été prononcé, le duel aurait pu être annulé, car il ne s'agit pas d'une tactique honorable. Cela a fait l'histoire d'un retour en Mars, parce que des Tanshin le faisaient et c'était totalement déshonorable. Tout comme le duel ne sert plus a faire "Provocation" comme cela l'était avant.
avatar
Lieut


Messages : 37
Date d'inscription : 08/02/2017
Localisation : Ile-de-France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par chow yun nick le Sam 1 Juil - 23:10

D'un point de vue strictement personnel, je ne vois pas zn quoi désarmer son adversaire est déshonorant. Ca représente plus une prouesse martiale, une technique appliquée, qu'une traîtrise. Sinon, on interdit armure, bouclier etc, si on doit être purement égalitaire. Surtout qu'au contraire, ça évoque énormément le duel, ce type de techniques.


Dernière édition par chow yun nick le Dim 2 Juil - 0:12, édité 1 fois
avatar
chow yun nick
Organisateurs
Organisateurs

Messages : 95
Date d'inscription : 11/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Huntun le Sam 1 Juil - 23:55

Lieut a écrit:si je ne me trompe pas, le général Ligden (Mori) n'est pas qu'un général Cheval mais un des six "Rikugun Taishô", homme ayant autorité sur TOUS les peuples. Donc s'il vous a donné un ordre que vous avez refusé, vous avez porté atteinte à l'honneur de l'Enclave et de ses peuples (dont le vôtre). Je parle même pas de la peine de haute trahison envers l'enclave. C'est un peu comme si un paysan refuse de faire ce que le duc d'à côté lui ordonne en temps de guerre.

En effet. Chez les Mori, il porte (portait ?) le titre de Daichin de la bannière Tchakhar. Le grade de général, c'est au sein des forces armées de l'enclave. On peut donc parler d'insubordination, voire de trahison envers l'Enclave, et je ne suis pas sûr qu'un "simple" duel suffise à l'effacer. Je n'aime pas me perdre dans de trop longs débats hrp, donc on verra bien ce qui en ressortira en jeu. Mais qui sait, ça sera peut être devant l'Enclave qu'il faudra rendre des comptes ?
avatar
Huntun


Messages : 5
Date d'inscription : 28/04/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Lucyan le Dim 2 Juil - 11:14

Je trouve que ces histoires d'autorité suprême ont provoqué pas mal de tension et brisé des dynamiques de jeu... Parce que ceux qui en étaient pourvus tenaient, de manière parfois un peu hystérique, à ce que leur "autorité" soit respectée à la lettre... et qu'en face, d'autres ne reconnaissaient pas cette autorité (parce qu'ils n'étaient pas au courant, qu'ils avaient été briefés différemment, ou que la logique voulait qu'ils n'obtempèrent pas).
Au bout d'un moment, j'avais l'impression que tout le monde disait "laisse-moi passer, je suis au Conseil de Guerre".
Si certains groupes veulent instaurer une hiérarchie stricte entre eux, je peux le comprendre, mais devoir ramper, par obéissance absolue, devant un quart des joueurs, ça casse le jeu.
avatar
Lucyan


Messages : 15
Date d'inscription : 06/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Naimdé le Dim 2 Juil - 11:52

Pour le coup, l'abus d'autorité, c'est effectivement un risque...

Mais ça prouve que les gens n'ont pas forcément compris ce que ça signifiait
Si on compare à notre monde, on a tout un tas d'ambassadeurs dans un pays neutre, et l'un des ambassadeurs qui se met à dire "Respectez moi, je suis Ambassadeur pour la nation *insérez nom de pays*"... Et bien, moi, je l'envoi chier quand même, car on n'est : ni chez lui, ni forçable par une personne
Par contre, si le conseil des nations se réuni, et donne l'aval... c'est une autre histoire

Par contre, ici, Général du Nord, c'est effectivement un général de toute l'enclave, une sorte de superposte militaire, qu'on n'essaie généralement pas de tabasser en situation de guerre ouverte

Bref, de toute façon, ce qui est fait est fait, et pourra avoir des conséquences en jeu, bien sûr
avatar
Naimdé


Messages : 102
Date d'inscription : 08/02/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Lucyan le Dim 2 Juil - 11:58

Non, mais être général donne de l'autorité sur les troupes... et c'est bien tout.
Cela ne dispense pas de respecter les autres citoyens de l'enclave ou de répondre de ses actes par un duel ou devant la loi.
Un civil ou un flic ne doit pas obéissance à un général.
avatar
Lucyan


Messages : 15
Date d'inscription : 06/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par chow yun nick le Dim 2 Juil - 12:16

Une bonne chose aurait été, par souci de clarté, que les édits décidés au Conseil de Guerre soit placardés et annoncés.
Après tout, les décisions importantes dans les villes étaient systématiquement relayées par ce type de système. Par exemple, la Milice a annoncé verbalement la fin du couvre-feu décidée par le CG. La nouvelle s'est répandue assez vite.
En amont, il convient de travailler un document clair de l'état de siège (en droit français, c'est le dernier cran avant l'état de guerre et après l'état de guerre) et surtout de l'officialiser. C'est à dire le transfert des autorités civiles sous le contrôle de l'armée avec une extension des droits policiers. C'est aux autorités civiles de transférer ce pouvoir à l'armée en théorie, par à l'armée de le décider seule, sinon, c'est un putsch, ce qui est encore différent. Ici, Izumi était encore sous contrôle des autorités civiles : magistrat etc, sous ce qui ressemble actuellement à notre "état d'urgence" (sic). Vous auriez pu avoir un conflit conseil civil/conseil militaire qui était intéressant à jouer, d'un point de vue purement politique, avec, évidemment dans cette situation, un net avantage pour les militaires qui sont les garants, finalement de la survie de la ville.
Ces notions, si elles ne sont pas complexifiées, sont assez simples à saisir et génératrice de jeu, en fait.

Il faut bien voir que les personnages ayant Législation veulent jouer également et se voir d'un coup balayer par une simple autorité militaire qui gueule fort, ça a du leur couper les pattes.
avatar
chow yun nick
Organisateurs
Organisateurs

Messages : 95
Date d'inscription : 11/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par krill le Dim 2 Juil - 13:52

Pour ce que j'en ai vu avec mes 3 légistes, une fois intégrées EJ et HJ les mécaniques de jeu et la complexité de l'appareil (qualité du papier, sens de la formule, postes de rapporteurs etc), nous avons pu repérer les boutons on/off de la loi martiale, et a priori, enclenché le process législatif pour rediriger le pouvoir aux autorités civiles dimanche midi. C'est pas un petit pouvoir comme aboutissement, même si c'est beaucoup plus discret. C'est un aspect que j'ai apprécié observer (mes légistes visiblement, on apprécié aussi mais bien galéré à appréhender les leviers de jeu jusqu'à dimanche alors qu'ils sont supposés les connaître avant le jeu).

Sinon, concernant le duel, je suis assez d'accord avec Marid :
Le fait qu'un joueur utilise une compétence ne rend pas son personnage déshonorable. Ce n'est pas parce que l'équité "sportive" du combat entre les joueurs est faussée que le combat est truqué d'un point de vue personnage. Il y a une distinction Perso Joueur à faire.

Ce qui peut être vu comme déshonorant (du moins, selon la conception occidentale et chevaleresque de l'honneur. Je connais moins l'Asie.) c'est de taper un homme que l'on a désarmé. Mais à chacun sa conception de l'honneur après tout. J'imagine qu'il y a des peuples pour qui lâcher son arme est un déshonneur en soi.
avatar
krill


Messages : 65
Date d'inscription : 03/10/2016
Age : 29

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Téross le Dim 2 Juil - 14:03

Alors nous sommes en GN nous ne devons pas écraser les autres joueurs par nos prérogatives. Comment pourrions nous jouer ensemble si je disais aux petits nobles et non nobles de mon groupes : TG t'as pas le statut social pour l'ouvrir ?

En revanche cela n'empêche pas d'assumer ses actes comme pour Ligden avec le duel et pour moi avec les éventuelles répercussions à venir.

Pour les aspects d'honneur, les orgas nous permettent de créer des documents de support au jeux, à nous de définir si désarmement est un déshonneur ou non.

Pour l'aspect gameplay un brief sur la comp' est à faire en début de GN ou dans les règles.

En septembre il conviendra d'utiliser le post qui fut ouvert sur les conseils neutre avec un poste du type : peux t-on préciser dans les règles si désarmement est utilisable en duel ou non.
avatar
Téross


Messages : 57
Date d'inscription : 18/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Lucyan le Dim 2 Juil - 14:10

Pour le désarmement, je rejoins Chow Yun Nick : la comp est une attestation méta des qualités combattant du personnage, elle permet au joueur qui n'a pas les capacités physiques (ou mentales, ou techniques, selon les comp) de les jouer tout de même. Puisqu'on n'est pas notre perso, la comp nous permet de faire ce que notre perso sait faire.

Après, en terme de plaisir de jeu, et en particulier en duel, je pense que désarmer peut servir à :
- porter un coup (blessure grave de préférence) facilement, avant de laisser son adversaire récupérer son arme
- virer une arme chiante de l'adversaire s'il en a plusieurs (genre une arme d'hast). C'est le principe d'avoir plusieurs armes : on peut se faire désarmer et continuer à se battre.

Lors du tournoi qui avait eu lieu en ville, un combattant avait désarmé son adversaire, n'avait pas pu lui porter de coup dans la foulée, et l'avait donc laissé récupérer son arme, avec beaucoup d'honneur.
Le but n'est évidemment pas de rouer de coups un adversaire désarmé. Enfin, ça, c'est quand on veut se battre avec honneur. On n'est pas obligés non plus ^^
avatar
Lucyan


Messages : 15
Date d'inscription : 06/06/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par chow yun nick le Dim 2 Juil - 18:36

Si on le fait purement asiatique, tu as perdu ton sabre où tu t'inclines pour dire que tu as perdu, ou l'autre te tues parce qu'il t'a été supérieur. Il peut aussi ranger son épée, te saluer et te dire d'un air narquois qu'il te remercie pour ton enseignement avant de partir. Te laisser ramasser une arme après une botte, c'est te faire perdre la face grave.
avatar
chow yun nick
Organisateurs
Organisateurs

Messages : 95
Date d'inscription : 11/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Débiefing Opus 06/2017

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum